Défis du désordre informationnel en Guinée : causes, conséquences et solutions

La désinformation et les discours de haine à caractère ethnique et sexiste ne sont pas des phénomènes nouveaux en Guinée. Mais la configuration médiatique a pendant longtemps été un frein à leur amplification dans la   sphère publique. La multiplication des médias avec la libéralisation des ondes, l’arrivée des médias numériques et des réseaux sociaux ont malheureusement changé cette donne. 

En savoir plus

Les dessous de la désinformation : comprendre les enjeux et les intentions cachées des manipulateurs…

La désinformation se présente sous différentes formes, allant des fausses nouvelles délibérées aux théories du complot élaborées. Elle peut être propagée par des acteurs étatiques, des groupes d’intérêt, des individus malveillants ou même des médias peu scrupuleux. Les réseaux sociaux et les plateformes en ligne ont amplifié la portée et la rapidité de diffusion de la désinformation, rendant d’autant plus difficile sa détection et sa correction.

En savoir plus

CAN 2024 : sur les réseaux sociaux, la culture du clash banalise les discours de haine et les attaques personnelles

Après la victoire du Sénégal, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) face à l’Égypte en 2022, la 34ème édition de la CAN a débuté en Côte d’Ivoire ce samedi 13 janvier et s’achèvera le dimanche 11 février 2024. À l’instar des autres éditions, les citoyens issus des 24 pays en compétitions soutiennent leurs équipes. Ils alimentent particulièrement la toile dans une ambiance bon enfant à travers des publications visées et des commentaires. Seulement, cette culture du clash minimise parfois les discours de haine, y compris les attaques personnelles.

En savoir plus

Côte d’Ivoire-Cohésion; Deux chefs de village inculpés pour « tortures et traitements inhumains »

Le parquet de Man a inculpé, le 19 février 2024, les nommés Guélanebo Pierre Gnahé, chef du village de Douandrou 1, Fernand Séa, chef du village de Zéo et Laurent Son, chef de sécurité de Zéo pour des faits de ‘’tortures et traitements inhumains’’ exercés sur le jeune instituteur bénévole Luc Valen Bomahé, enseignant à Zéo dans la sous-préfecture de Bangolo, dans l’ouest ivoirien.

En savoir plus

’Paquinou’’ Une Fête pour le renforcement de Cohésion Sociale

 La fête de pâques ou « paquinou » est une fête à l’origine chrétienne que la communauté Baoulé, peuple du centre de la Côte d’Ivoire célèbre à sa manière. Selon Pierre Kouakou Tanoh enseignant à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody : depuis 1971, la fête de pâques fait partie intégrante du patrimoine culturel des Baoulé. Fête chrétienne chez les Juifs et fête traditionnelle chez les Baoulé depuis plus de 50 ans : précise-t-il.

En savoir plus

Désinformation : en Côte d’Ivoire, certains internautes tentent de contourner la loi sur la cybercriminalité

Malgré les dispositions de la loi portant répression de la cybercriminalité et de la divulgation de fausses nouvelles, la désinformation et la diffamation ne s’estompent point sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont trouvé la parade nécessaire pour continuer sur leur lancer en toute impunité, sans éveiller le moindre soupçon.

En savoir plus